Nortnord à Garorock

Nortnord - Samedi 1er Juillet - de 18h30 à 19h30 (Scène Garoclub)

Nortnord est le nom de scène de Gabriel Carraire, musicien français originaire de Bordeaux. Après une formation de percussionniste au Conservatoire, il se tourne rapidement vers la musique électronique, ayant besoin d’une plus grande liberté de composition. Puisant son inspiration dans des artistes tels Moderat, Nosaj Thing ou encore Four Tet, Nortnord nous livre en live un univers minimaliste à la frontière de l’ambiant et de la world, aux sons électroniques et aux rythmes entraînants nous projetant dans un voyage puissant et émotionnel.

 

Infos Pratiques

Samedi 1er Juillet

18h30 – 19h30 (Scène Garoclub)

Festival Garorock

Plaine de la Filhole - Marmande (47)

Billetterie : Ici

◊ VIDEO ◊ MOLOCH/MONOLYTH – You Never Left

IMAGE : Rod Maurice
SON : Benjamin Mandeau
LUMIERES : Arnaud Vautard

Dätcha Mandala au festival la Nuit de l’Erdre

Dätcha Mandala – Vendredi 30 Juin – de 00h10 à 01h10 (Scène 2)

Trio tombé dans la marmite d’un heavy blues très 70′s, Dätcha Mandala séduit par ses guitares surpuissantes, sa voix transcendante et son énergie à la générosité hautement communicative. Parfois plus spirituel, le groupe inscrit son esthétique musicale dans un psychédélisme mystique aux accents orientaux. Après avoir réalisé des premières parties de Shaka Ponk, The Inspector Cluzo ou encore Blues Pills, le groupe vient d’enregistrer son prochain album entièrement en analogique avec Clive Martin (Queen, Tom Yorke, The Cure…), à paraitre en 2017. Démonstration au Port Mulon le Vendredi 30 Juin, juste après Les Insus !

Infos Pratiques

Vendredi 30 Juin

00h10 – 01h10 (Scène 2)

Festival La Nuit de l’Erdre

Parc du Port-Mulon à Nort-sur-Erdre (44390)

Billetterie : Ici

|

 SCÈNE 2

 

Dätcha Mandala lance sa campagne de financement participatif

DÄTCHA MANDALA – 1er Album !

Dätcha Mandala est un groupe de Rock, originaire de Bordeaux, créé en 2009. Après avoir fait un peu plus de 450 concerts en France et dans le reste de l’Europe, surtout Allemagne et Royaume-Uni. Dätcha Mandala est un rêve de gosse qui devient réalité. Le groupe s’apprête à sortir son 1er Album et nous explique sa démarche et la raison pour laquelle il vous propose de co-produire cet album avec lui.

Pourquoi le financement participatif ?

Malgrès un fort entourage professionnel (Techniciens, Maximum Tour Music, 3C, Rockschool Pro Barbey et Pépinière du Krakatoa), le groupe ne dispose pas d’un Label, qui pourrait participer à la production/distribution de cet album, ni d’agence de presse pour la promotion, d’où le choix de l’autoproduction. De ce fait Dätcha Mandala nécessite de 17 000  euros pour pouvoir terminer cet album et le sortir de la façon la plus visible qui soit, sans passer donc par le circuit “traditionnel” d’une maison de disques.

Pour contribuer à la campagne :

Soutenez le projet, participez à sa finalisation sur Ulule

https://fr.ulule.com/datcha-mandala-album/

Le crowndfunding, c’est quoi ?

Le crowndfunding (ou financement participatif) est une méthode qui fait appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet. Le financement participatif comprend différents secteurs tels que le don, la récompense (ou don avec contrepartie), le prêt, et le capital-investissement.

◊ Focus ◊ Fête de la musique

A l’occasion de la fête de la musique à Bordeaux, retrouvez Moloch Monolyth, Poumon et Nortnord le mercredi 21 Juin :

Poumon – Quais de Queyries (En face de Darwin) – 21h

Poumon sera à l’affiche de la scène Banzai Lab. La programmation est encore une fois exigeante, oscillant entre Downtempo, Soul, Electro et Hip-Hop avec Kognitif official, Jean du Voyage, Noke, Moonlander, J-Silk.

banzai f2m

Event Facebook 

Moloch Monolyth – Darwin – 21h45

Organisé par l’association Le Chalet, Darwin vous propose une nuit de concerts live dans le cadre du Refugee Food Festival. Moloch Monolyth partagera l’affiche avec Blue Bombay, Colonel Mushroom, SIZ, tRiKiNi et Père Dodudaboum. 

darwin F2M

Event Facebook 

NORTNORD (Dj Set) – Au Fût et à Mesure – 20h

Les bulles musicales au CHU de Bordeaux

Les actions musicales du Krakatoa redémarrent en ce mois de juin  avec les concerts, déambulations musicales et ateliers menés par les artistes Ceiba, Duozinho et Malodj,  au pôle pédiatrique du CHU de Bordeaux! Nous avons préparé une très belle programmation pour cet été !

Convaincus que la culture peut être perçue comme une approche complémentaire du projet de soin et que le monde du soin peut être une source d’enrichissement pour les artistes, la direction de la communication et de la culture du CHU de Bordeaux et le KRAKATOA travaillent ensemble depuis plusieurs années, dans le cadre du dispositif Culture et Santé. Ce partenariat s’inscrit dans cette dynamique avec pour objectifs de proposer des moments d’évasion aux patients et de construire des ponts entre l’hôpital et la cité.

Joe et Agnès Doherty à l'Hôpital des EnfantsL’importance de la musique, et sa dimension universelle permettent de toucher chaque personne hospitalisée. Le choix des artistes et de la programmation musicale est une part importante du projet, afin de trouver un univers musical adapté à la personne hospitalisée, permettant de tisser un lien plus intimiste et d’ouvrir de nouvelles perspectives de rencontre et d’échange. Ces bulles musicales privilégient la rencontre individuelle et intimiste entre artistes, patients, accompagnants et personnel soignant dans l’intimité des services. Ce projet facilite la relation et va à la rencontre des personnes les plus isolées.

Ces actions musicales, artistiques, culturelles sont proposées et coordonnées par une équipe investie et passionnée. Elles sont encadrées par les médiatrices du Krakatoa et du CHU de Bordeaux.

Nous privilégions les constructions communes de chaque proposition entre les artistes, la médiatrice du CHU, la médiatrice du Krakatoa et le personnel des services concernés en amont de la rencontre musicale. Le personnel soignant est ainsi pleinement associé au projet et propositions, chacun pouvant s’investir et participer à cette rencontre artistique.

Ces années de collaboration autour de la musique et de la création, nées de désirs partagés, font la belle identité de ce  riche partenariat.

LIVING ROOM : Mobilité à Sofia

LIVING ROOM est un projet de mobilité à destination des équipes de la SMAC d’Agglomération (Rock et Chanson, la Rock School Barbey, le Krakatoa, et le Rocher de Palmer) qui souhaitent développer des outils de médiation facilitant l’appropriation des lieux culturels par les jeunes.

Les partenaires sont la Maison de la Création à Bruxelles (Belgique) et le Red House Center for Culture and Debate à Sofia (Bulgarie).

En décembre, Lili Dieu et Mathilde Desaulty du Pôle Action Culturelle ont bénéficié de cette mobilité à Bruxelles. Pour la mobilité à Sofia, les bénéficiaires sont Matei Convard (community manager & graphiste) et Jean-Baptiste Le Friant (assistant accompagnement et info-ressources).

Dates : du 12 au 16 juin 2017

Structure Partenaire : Red House Center for Culture and Debate

Le Red House Center for Culture & Debate de Sofia en Bulgarie est un lieu qui valorise les dynamiques de cohésion culturelle et sociale dans un contexte où la mémoire des conflits dans les Balkans est toujours présente. Il travaille avec les populations migrantes provenant de Syrie. Red House Center for Culture & Debate fait foi d’exemple en Europe de l’Est concernant les thématiques de l’inclusion sociale et le dialogue interculturel.

Mentions légales :

Cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne

Le soutien apporté par la Commission européenne à la production de la présente publication ne vaut en rien approbation de son contenu, qui reflète uniquement le point de vue des auteurs; la Commission ne peut être tenue responsable d’une quelconque utilisation qui serait faite des informations contenues dans la présente publication.

Coordination:  Le Laba (Pôle de Compétence de la Région Aquitaine à destination des porteurs de projets du secteur des Industries culturelles et créatives)

http://eacea.ec.europa.eu/a-propos-de-l-eacea/identite-visuelle_fr

VIDÉO : Présentation de la Pépinière du Krakatoa

Le Krakatoa Présente :

La Pépinière du Krakatoa

En créant sa Pépinière il y a près de 25 ans, le Krakatoa a ancré son projet à une scène locale déjà foisonnante. L’ambition fut d’être une salle de concerts – certes – mais aussi un projet au service des groupes du territoire. Depuis, notre dispositif d’accompagnement a bien évidemment évolué  pour répondre aux nouveaux enjeux de notre secteur. Mais cette volonté initiale perdure et constitue le socle de notre Pépinière : participer à la diversité culturelle en soutenant la jeune création et participer à l’insertion professionnelle des musiciens. Cette vidéo grand format vous plonge au cœur de notre dispositif d’accompagnement :

Une vidéo Déraisonnable, avec le soutien du Fonds de dotation de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes

Remerciements :

Merci à Julien Soulié (Le FAIR), David Barat (Bellevue Music), Suzanne Combo (la GAM), Stanislas Bonnin (L’Equipe A), Clément Grau (Ricard SA Live Music) pour leur participation.

Avec  :  Poumon, Au pays des matins calmes, Blackbird HillDätcha Mandala, John and The Volta, I Am Stramgram, Ariel Ariel, Cancel The Apocalypse, A Call At Nausicaa, Moloch Monolyth, Nortnord et Fléau.

Nous tenons à remercier également toutes les personnes et toutes les structures qui collaborent au quotidien avec notre dispositif d’accompagnement : Artistes, techniciens, éditeurs, tourneurs, labels, attachés de presse, partenaires, photographes, intervenants.

 

 

La Moufle – Création d’un paysage sonore et musical à l’école maternelle Marcellin Berthelot

L’art et la culture sont nécessaires à l’épanouissement des jeunes enfants. En rapprochant des musiciens et l’équipe enseignante de l’école et en informant les familles : nous souhaitons favoriser la recherche et l’expérimentation de pratiques culturelles nouvelles afin de lutter contre toute forme d’exclusion culturelle. Nous souhaitons sensibiliser chacun à cette question de l’art pour les tout-petits. Nous nous attachons à répondre aux attentes et aux besoins exprimés par la mise en place de propositions adaptées…


Le mois de janvier fut bercé par les douces et jolies voix des enfants de l’école Marcellin Berthelot…

L’équipe enseignante de l’école maternelle ​est venue à la rencontre du pôle Action Culturelle du Krakatoa pour construire un projet de découverte musicale pour toute l’école et de création sonore pour les grandes sections qui vont bientôt quitter la maternelle pour le CP. C’est à travers cette jolie proposition de découverte, de partage et d’échange autour d’une rencontre musicale  que l’artiste Roger Merpillat est venu initier les élèves à la création d’un paysage sonore et musicale autour du conte traditionnel russe La Moufle.

Rencontre & Concert en salle de motricité

Concert_Roger_Salle de motricité

Pour sa première rencontre avec les élèves, le musicien multi instrumentiste Roger Merpillat est venu avec sa guitare électrique, sa basse, ses PADS électroniques, son ordinateur et sa sono pour un petit concert dans la salle de motricité de l’école… Roger a expliqué aux enfants comment il enregistre ses sons, comment il compose ses boucles, quels instruments et effets il utilise. Le petit Léo a même été volontaire pour enregistrer et transformer sa voix !

Les enfants ont ensuite décrit comment ils imaginaient les ateliers et ont raconté l’histoire de La Moufle. Le musicien a évoqué les différentes étapes de création du conte musical: la mise en voix, la musique, l’enregistrement de bruits et sons environnants, et puis le mixage et le pressage…

De retour en classe, quelques enfants ont mis sur papier les images du concert qu’ils avaient gardés en tête !

Les ateliers

La semaine suivant le petit concert, lors de plusieurs après-midi, les élèves accompagnés par l’artiste ont développé l’identité sonore des animaux, ont créé la musique et le paysage sonore par des bruitages et l’utilisation expérimentale des instruments.

De jolis moments où chacun a trouvé sa place en proposant des idées, en imaginant des sons, des voix… 

Instruments_LaMoufle

Par petits groupes accompagnés par Roger et l’équipe pédagogique, les élèves de grande section ont réfléchi, imaginé, transformé leurs voix, joué du violon, des percussions, de la guitare, du ukulélé, des pads électroniques et ont manipulé les sons des objets du quotidien…

Enregistrement de la voixCertains ont imité la toute petite voix de la souris, d’autres ont imaginé l’expression de l’ours “il a une grosse voix!”, tandis que quelques uns cherchaient à parler et à s’exprimer comme une grenouille… après avoir réfléchi à toutes sortes de voix qui identifieraient les animaux, les enfants sont passés un à un, deux par deux ou tous ensemble face au micro pour enregistrer les dialogues. Le silence absolu était parfois interrompu par des rires et des éclats de joie ! Roger a également proposé aux enseignantes de lire l’histoire de la Moufle… Un doux mélange de voix, fil rouge du conte.

“Aglala aglala ! Laisse moi entrer ! J’ai les petons comme des glaçons !”

Un autre groupe d’élèves a ensuite imaginé des sons, des bruits pour illustrer les paysages du conte. Les élèves ont d’abord touché, testé, joué de chaque instrument présent dans la salle pour découvrir les sons et se projeter dans l’univers musical de leur conte.

Comment faire figurer, par des sons et des bruits, la neige qui tombe, le vent qui souffle, les coutures de la moufle qui craquent, une froide nuit d’hiver ? Comment représenter le lapin et la grenouille qui se déplacent, l’ours qui marche dans la neige, les animaux qui s’endorment, la ruse du renard, une souris fatiguée ?

Telles sont les questions que Roger, les enfants et les enseignantes se sont posées !

C’est par la création et l’enregistrement de bruits concrets (papiers de bonbons froissés, polystyrène, plastique, tissu, carton…), l’utilisation des pads électroniques et des instruments joué à la manière de la musique concrète, qu’ils ont trouvé leurs réponses… par exemple, pour illustrer la petite araignée qui tricote, ils ont utilisé le sillet de tête de la guitare, et pour mettre en son les flocons de neige, les enfants ont choisi les grelots !

Chaque élève s’est pleinement investi dans la recherche de sons, dans la création musicale ou dans le travail de la voix, conscients que leur participation faisait partie d’un tout, d’une création commune aux grandes sections de l’école.

Après de longues semaines de montage et de mixage, Roger, accompagné par les médiatrices du Krakatoa, a rendu visite à chaque classe pour donner les CD aux enfants et pour écouter tous ensemble leur conte musical et sonore. Les élèves étaient émerveillés par le résultat, certains riaient quand ils reconnaissaient leurs voix, celles de leurs copains ou  de leur maîtresse, d’autres fermaient les yeux et quelques uns cherchaient leurs parties de violon ou de guitare… Plus tard, en classe, les enfants ont  dessiné leur pochette de CD sous l’œil bienveillant de leur maîtresse et sont rentrés à leur maison avec leur CD en poche pour prolonger cette belle rencontre en famille !

Retour de l’artiste

“C’est la première fois que je travaillais avec un public aussi jeune et ils ont su apporter au projet spontanéité, authenticité et créativité. Malgré certaines séances un peu longues, les enfants sont restés calmes, concentrés et bienveillants envers les autres, moi-même et le projet. C’est une super initiative de l’équipe pédagogique qui d’ailleurs a su m’offrir tout au long des ateliers un cadre chaleureux et la liberté de créer ensemble. Merci aux enfants pour leur curiosité mêlé d’espièglerie et de bonne humeur. Merci à toute l’équipe de l’école Marcellin Berthelot et à toute l’équipe du Krakatoa pour leur enthousiasme et leur empathie. J’espère que ce conte saura vous transporter vers l’univers fantastique de La Moufle, sans glacer vos petits petons” Aglagla Roger

La Moufle… en immersion musicale et sonore :

Création musicale… et découverte des chants et musiques du monde avec Ceïba

Pour prolonger ces beaux moments musicaux, toutes les classes de l’école maternelle ont vécu pleinement l’expérience du spectacle vivant avec un concert de Ceïba accompagné par Valérie Chane-Tef au piano et aux chœurs et Franck Leymeregie à la batterie et aux percussions.

Le matin, dans la salle de motricité le trio a joué plusieurs chants du monde  comme “Moliba Makasi” une chanson congolaise sur la pêche en langue lingala, les plus petits ont dansé, chanté et éclaté de joie !

L’après-midi, les plus grands sont venus au Krakatoa pour découvrir Ceïba et ses musiciens sur scène. Les enfants ont apprivoisé la salle et ont profité de tout l’espace pour s’exprimer, ressentir et vivre la musique ! Les musiciens les ont emporté dans leurs univers à travers plusieurs musiques et chants provenant de l’île de la Réunion et de la Guadeloupe …