Tous les élèves - couv

“Autour de Nino” à l’école du Burck.

Tout au long de l’année 2016-2017, les élèves de l’école du Burck ont créé, inventé, écrit, dansé et joué autour de la création jeune-public du Krakatoa, Nino & les rêves volés. Ils ont présenté leur spectacle le 27 juin sur la scène du Krakatoa devant leurs familles et amis venus nombreux.


L’histoire avec l’école du Burck a commencé en 2014 avec le projet transversal Musik’o Burck qui a rassemblé pendant deux années le Centre Social et Culturel, la crèche, la médiathèque, les jardins partagés et les habitants du quartier autour de différentes actions musicales implantées dans le quartier du Burck à Mérignac. Le partenariat avec l’école a perduré au fil des années… l’école et le Krakatoa sont désormais jumelés et construisent ensemble de beaux projets culturels et artistiques à destination des élèves du CP au CM2. L’expression artistique permet de dépasser les clivages de culture, d’entrer dans un langage poétique, universel et participe à l’éducation citoyenne de l’enfant en le mettant dans des situations de créations collectives. Cette année, les élèves du Burck ont été pleinement associés à la création jeune-public du Krakatoa, “Nino et les rêves volés”, ils ont été à la fois premiers spectateurs du spectacle, critiques, artistes et reporters.


 La première rencontre avec le spectacle

En juin 2016, toute l’école du Burck était invitée au Krakatoa, à la sortie de résidence du spectacle “Nino & les rêves volés”. Les élèves ont découvert la belle aventure de Nino, Harold et Lila encore en cours de création (la fin n’était pas encore écrite). Face à l’enthousiasme des enfants et des enseignants, nous avons choisi de faire durer ce moment en débutant un projet de médiation au sein de l’école afin de prolonger cette belle rencontre entre les musiciens et leur public.

De retour en classe, les élèves ont dessiné le monde gris de Nébula et les rêves colorés des personnages. Ils ont également écrit une lettre pour les musiciens !

Les élèves sont ensuite revenus en septembre 2016 pour découvrir la fin du spectacle, s’imprégner une nouvelle fois de l’univers de Nébula et nourrir leur imagination pour les ateliers de l’année. Certains chantaient quelques refrains découverts trois mois plus tôt !

“Le meilleur public du monde !” – Extrait en vidéo du rappel demandé par les enfants :

Les enseignants ont imaginé différents ateliers pour créer et recréer l’univers de Nino à travers le théâtre, les arts visuels, la danse, le journalisme, le chant et les mots.

De retour à l’école, quelques jours après avoir vu et vécu l’histoire de Nino avec leurs élèves, l’équipe enseignante nous a convié à l’école pour dessiner ensemble les premières lignes du projet. C’était un jeudi, entre midi et deux, dans la salle des professeurs où baignait une lumière encore estivale, les élèves jouaient dans la cours et certains enseignants finissaient de manger leurs plateaux repas et autres petits pique-niques. Un à un, les enseignants nous ont raconté leurs idées, envies: Emma imaginait des ateliers théâtre avec ses élèves de CP-CE1. Caroline, passionnée de danse contemporaine pensait récupérer des musiques du spectacle pour créer des chorégraphies. Sophie proposait de travailler autour du journalisme et faire de ses CE2-CM1 des “P’tits reporters”. Kathy évoquait la possibilité de créer une chanson autour du spectacle. Stéphane abordait les métiers et l’orientation, nous lui avons proposé de découvrir les métiers du spectacle vivant avec ses CM2. Jean-Louis proposait de travailler autour du mime, de la danse et du geste avec sa classe ULIS, tandis que Pascal et Martine avait imaginé un atelier arts visuels avec la création de dessins animés. 

Une équipe enseignante inspirée et inspirante !

 

LES ATELIERS

L’école du Burck développe des projets centrés sur la culture depuis de nombreuses années. Le partenariat avec le Krakatoa a permis un réel enrichissement des activités proposées aux élèves à travers l’intervention d’artistes et en passant par tous les moyens d’expression, ainsi que par la valorisation de leurs travaux. 

A l’école du Burck, tous les mercredis matins sont consacrées à l’art, la création et l’expression. Tous les niveaux sont mélangés et chaque groupe découvre des techniques de dessin, des gestuelles dansées, incarnent des personnages, chantent… 

Les P’tits Curieux

Les élèves de CE2 et CM1, devenus journalistes, ont suivi de prés ces ateliers et ont réalisé plusieurs éditions du journal “Les P’tits Curieux”, en voici quelques extraits !

Découvrez la BD du spectacle !

Les_p'tits_curieuxLes petits reporters en herbe sont venus au Krakatoa le mercredi 11 janvier 2017 pour rencontrer Laure Fréjacques, Guillaume Martial et Benoît Crabos en résidence de création. Ils leur ont posé plusieurs questions sur leur métier, leur rencontre, leur parcours, le spectacle, la création, la mise en scène, la technique… Les musiciens ont chanté quelques chansons du spectacle en acoustique, les P’tits Curieux étaient ravis ! Ils ont ensuite mis en récit cette belle rencontre pour la deuxième édition de leur journal :

 

Arts Visuels 

Les P'tits Curieux, 1ère édition, 2017

Atelier ARTS VISUELS, Reportage des P’tits Curieux

Ita Duclair, l’illustratrice de l’univers de Nino, est venue durant quelques matinées à l’école du Burck pour accompagner les élèves de CP-CE1 à différentes techniques de dessin, elle raconte :

Du_gris” C’était assez rassurant pour les enfants (et pour moi aussi d’ailleurs) de dessiner à partir d’une histoire qu’ils connaissaient, et qui leur parlait ! J’ai été assez étonnée de leur investissement, leur concentration, et leur enthousiasme, malgré leur très jeune âge ! Le but des ateliers était de les sortir de leur “zone de confort”, celle du dessin très appliqué, où les proportions et la composition se perdent derrière l’obligation d’avoir un trait “propre”. Ils devaient donc dessiner sans “lignes”, mais plutôt en pensant aux formes générales, et surtout aux mouvements de leurs personnages. Pour leur donner l’impulsion, je les ai fait s’observer les uns les autres en mouvement, afin de comprendre comment bouge un corps. Je les ai aussi initiés à la technique du frottage (on pose une feuille blanche sur une surface non-lisse, et on frotte avec un crayon pour obtenir des formes surprenantes sur la feuille). Ils devaient donc parcourir la classe à la recherche de surface à frotter pour ensuite constituer leurs personnages à partir de ces formes. Ça a pris un peu de temps avant qu’ils ne se lâchent, mais les résultats ont été top au final ! “

(Ita Duclair, illustratrice)

Les enseignants ont ensuite prolongé ces expérimentations et expériences avec leur classe. Martine, enseignante à la retraite, a initié les élèves aux techniques de stop motion. Ensemble, ils ont illustré l’histoire de Nino par la création de vidéos animés à partir des dessins des enfants. Trois par trois, les enfants reproduisaient quelques scènes du spectacle sur un fond vert, Martine a ensuite incrusté leurs dessins sur les différentes photos pour composer le décor… Leur livre “animé” fut projeté le 27 juin sur la scène du Krakatoa lors de la représentation.

Autour de Nino

 Théâtre

Théâtre_couv

Quelques élèves des classes de CP et CE1 ont participé à l’atelier théâtre. L’enseignante leur a proposé de jouer quelques scénettes du spectacle, certains ont travaillé autour des ombres chinoises, d’autres ont rejoué la scène de rencontre entre Nino et Lila et tous ont échauffé leurs voix et leurs corps à travers différents exercices comme par exemple “le jeu du miroir”.

Les Ptits Curieux, 1ère édition, 2017.

Atelier Théâtre, Reportage des P’tits Curieux

Les jeunes comédiens ont ensuite joué leur pièce le 27 juin sur la scène du Krakatoa devant leurs familles et amis !

Théâtre ! Ombre chinoise

Danse Contemporaine

Danse_couv

 

Accompagnés par leur enseignante, quelques élèves de CP et CE1 ont abordé la danse contemporaine par plusieurs chorégraphies reprenant les gestuelles du spectacle sur des musiques instrumentales de Nino & les rêves volés. Par la danse, l’expression par le corps, le mime, ils ont raconté l’histoire de Nino, Harold et Lila, ils ont décrit par exemple la vie robotisée et automatique des habitants de Nébula: ils dorment, mangent leurs céréales, travaillent à l’usine, rentrent chez eux, mangent une soupe, et dorment, mangent leurs céréales, vont à l’usine…

Les P'tits Curieux, 1ère édition, 2017.

Atelier DANSE CONTEMPORAINE, Reportage des P’tits Curieux

Ils ont présenté chacun des personnages principaux par des chorégraphies originales sur la scène du Krakatoa le 27 juin !

Danse !

Chant et écriture de chanson

Chant !

Les élèves de CE2 ont suivi le chemin du chant et de la chanson. Accompagnés par Laure Fréjacques, musicienne du spectacle, ils ont choisi de reprendre la chanson “Le gris c’est la vie” dans laquelle l’univers de Nébula est décrit ainsi que le quotidien des Nébuleux… mais en opposition à cette grisaille, ils ont imaginé une ville pleine de couleurs, de lumière et de vie: Lumina Ville ! Les élèves ont ensuite chanté sur la scène du Krakatoa sous l’œil bienveillant de Laure qui les a accompagnés au piano.

” Bye bye la grisaille, bienvenue la lumière !

Plein de belles couleurs, jamais le même temps, à Lumina ville on est tous vivants !

Le soleil se lève, nos maisons s’éclairent. A ce soir nos rêves, on fonce dans la lumière

 * * *

C’est mieux comme ça dans la ville de Lumina, on est tous vraiment très heureux !

C’est mieux comme ça dans la ville de Lumina, les rêves en couleurs ça c’est bien mieux ! ” 

 

 La musicienne raconte cette belle expérience:

” Quand je suis arrivée à l’école du Burck, j’ai été accueillie comme une rock star!!
Tous les élèves ont travaillé autour du spectacle pendant toute l’année scolaire lors de leurs ateliers artistiques, ils connaissaient donc l’histoire sur le bout des doigts.
Théâtre, danse, musique et arts visuels, ont permis aux enfants de s’immerger dans le monde de Nébula.
Je suis intervenue lors de 3 séances pour écrire une chanson, et j’ai été vraiment bluffée par la créativité et l’imagination des enfants.
Ils m’ont permis de voir le conte à travers leurs yeux  et cet échange a été très enrichissant.
Magnifique et très touchant spectacle de fin d’année, Nino aurait été impressionné par tant de talent!!!”
Lumina_Nebula

 Découverte des métiers du spectacle vivant

Régisseur générale et technique, médiatrice culturelle, community manager, cuisinier, chargée de communication, comptable, administratrice, artistes musicien, chargé d’accompagnement des artistes… les élèves de CM2 se sont intéressés de plus près aux métiers du spectacle vivant et sont venus rencontrés quelques membres de l’équipe du Krakatoa lors d’une séance de répétition du groupe de la Pépinière, Au pays des matins calmes. Les élèves ont visité la salle, du hall aux loges en passant par le catering, les musiciens leur ont joué deux morceaux et ont répondu à leurs questions.

Visite des artistes à l’école

Le mercredi 15 mars, nous avons accompagné les artistes Laure Fréjacques et Guillaume Martial à l’école du Burck. Nous avons rendu visite à chaque groupe en plein processus de création… certains apprenaient la perspective dans le dessin, d’autres s’exercer au théâtre et à la danse et quelques-uns se mouvaient sur le fond vert pour le livre animé  !

Les élèves nous ont raconté leurs ateliers danse contemporaine, théâtre et arts visuels menés par les enseignants. Nous avons aussi rendu visite aux P’tits Curieux  qui nous ont montré les premières éditions de leur journal. C’était vraiment chouette de voir comment les enfants et les enseignants se sont emparés de l’histoire de Nino, Harold et Lila ! Les musiciens étaient très touchés par leur enthousiasme et ont joué quelques morceaux du spectacle avec les enfants qui connaissaient les paroles par cœur !

On retrouve l’école du Burck, ses élèves et ses enseignants à la rentrée pour un nouveau projet ! L’école accueille une classe ULIS spécialisée dans les troubles spécifiques du langage. Ainsi, pour l’année scolaire 2017-2018, l’équipe pédagogique projette de travailler autour du langage et de l’expression dans plusieurs domaines scolaires et artistiques. Nous réfléchirons ensemble à la rentrée à la forme que prendront les ateliers, nous pensons d’ores et déjà aux artistes qui pourront les accompagner dans cette nouvelle aventure créative !