4ème cycle de TAP à l'école du Parc et l'école Edouard Herriot

Les Temps d’Accueil Périscolaire – Cycle 4 – 2017

Droits des femmes, sexisme, rébellion, joies, école, famille…Entre mars et avril 2017, quelques élèves des écoles du Parc et Edouard Hérriot se sont exprimés à travers la création musicale et audiovisuelle. Les petits Mérignacais ont crié haut et fort leur douce colère et ont dénoncé certains préjugés avec humour et imagination !

  • A l’école du Parc avec Roger Merpillat 

TAP avec le musicien Roger MerpillatDurant ce cycle, les élèves de l’école du Parc se sont familiarisés avec les Musiques Actuelles, et plus particulièrement la Musique Assistée par Ordinateur (M.A.O), Roger a initié le groupe à la création d’une chanson, à l’enregistrement de sons, à l’utilisation de pads électroniques…

Lors de la première séance, ils ont choisi un thème pour leur chanson. Très vite, le groupe a échangé autour des tracas du quotidien, de leur envie surprendre, de sortir des sentiers battus… Ils ont donc choisi de devenir, le temps de quelques séances, « Les enfants de la rébellion ».

Après avoir discuté de la vie à l’école, des frères et sœurs, des amis, des «TAP nuls », ils ont débuté l’écriture et la composition de leur chanson.  Leurs envies de révolte, de liberté, de conquête et de légèreté imprègnent les paroles scandées. Leur chanson est un doux reflet de leurs pensées, de leurs maux et de leurs joies quotidiennes.

Les paroles de la chanson “Les enfants de la rébellion” à lire et relire : ici

Entre percussions corporelles, enregistrement de sons environnants, musique électronique, travail sur la voix et le rythme… ils ont révélé leur inventivité et leur sensibilité musicale. Une chanson toute en nuances, entre douceur et énergie, dont ils ont pu illustrer le CD lors de la dernière séance. De beaux dessins qui sont le prolongement de leur musique… comme un goût de “douce révolte” !

  • A l’école Edouard Herriot avec Mariele Baraziol

TAP à l'école Edouard Herriot avec Mariele BaraziolUn beau projet a vu le jour à l’école Edouard Herriot avec Mariele, quelques élèves et Malika, la coordinatrice périscolaire. Artiste musicienne et vidéaste, Mariele était déjà venu lors du 4ème cycle des Temps d’Accueil Périscolaire en 2016 à l’école Edouard Herriot,  les élèves avaient présenté leur vidéo stop-motion au festival de Mérignac Quartier Libre qui avait remporté le prix “coup de cœur ” du jury.

Cette année, le Krakatoa, Mariele et Malika réitèrent l’expérience et propose aux élèves de réaliser une vidéo et une musique sur le thème de leur choix. Au fil des discussions et réflexions, le groupe s’est orienté vers “les petits défauts de la vie ” avant de s’intéresser et de choisir les droits de la femme et le sexisme.  Le groupe a de suite été inspiré dans la création de visuels, de scénettes et d’images !

Musique, images, texte… Les élèves ont tout imaginé et ont créé une vidéo avec la volonté de dénoncer certains clichés et préjugés. En mélangeant humour, douceur et poésie, le groupe s’est approprié ce projet et a exprimé son image de la féminité, de la femme, de la masculinité, et des garçons. Les élèves se sont déguisés en princesses et ont joué au foot, au hockey et au base-ball qui représentent pour eux des sports réservés aux garçons. Tour à tour, les élèves étaient acteurs et réalisateurs de leur film. Mariele les a initiés à la prise de vue ainsi qu’aux musiques actuelles avec l’écriture du texte, l’enregistrement de voix, des sons …

Ensemble, ils ont créé “Princesse Baskets”, un joli stop-motion engagé.