Retour sur les Bulles Musicales avec Willows

Un tout petit piano, deux guitares, un ukulélé et deux voix qui tricotent de belles mélodies… le duo Willows était, le mercredi 17 octobre, à la Bibliothéque de Beaudésert pour un Tout Petit Concert partagé avec les tout petits, leurs assistantes maternelles et les familles !

C’était une jolie première pour Emilie Moutet et Paul Magne du duo Willows qui ont joliment invités petits et grands dans leur univers aérien et onirique.

Emilie a partagé ses douces chansons… Pancakes qui rappellent les bonnes odeurs de gâteaux préparés par sa maman ou Anaïs, Anaïs qui parle de sa meilleure amie, Paul invitait les petits et grands a participé en frappant le rythme de leurs mains ou en chantant quelques mélodies. Certains enfants étaient complètement absorbés, bouche bée pendant tout le concert, d’autres chantaient et ne s’arrêtaient pas de danser et de virevolter sur leurs petites jambes !

Encore un très beau réveil en musique pour les bébés, tout-petits et les plus grands qui les accompagnent, de belles graines musicales inspirantes qui sont plantées !

Pour découvrir, écouter, re-écouter Willows : https://willowsbordeaux.bandcamp.com/

 

 

 

Retour sur le Goûter-Concert avec Jesse Stride

Ce Samedi 12 octobre 2019… ou plus tôt un jour en 1875 aux Etats-Unis…  un vent chaud et poussiéreux du Kansas enveloppa le Krakatoa.. sur scène, banjo, contrebasse, dobro, harmonica et guitares… Jesse Stride entrait en scène pour nous conter et chanter son aventure !

CoJesse stridemme à son habitude, le Goûter-Concert était complet et nous étions ravis d’accueillir quelques nouveaux habitants du quartier d’Arlac et de retrouver quelques habitués qui ne ratent plus un rendez-vous Krakakids. Certains enfants qui connaissent la salle par cœur ont entraîné les plus grands dans une visite maîtrisée des lieux, et pour d’autres ce samedi 12 octobre allait porter le souvenir de leur tout premier concert !

des impatients, des inquiets, des envies de danser, des sourires, quelques déguisés… les Krakakids étaient bel et bien là !

Tout le monde s’est installé dans la salle, la plupart s’était assis par terre et tentait de deviner les instruments présents sur scène. Didier Estèbe, le directeur du Krakatoa, est monté sur scène pour accueillir toutes ses petites et grandes oreilles curieuses, les invitant à vivre la musique comme ils en avaient envie… rester assis, danser, courir, s’allonger… et pour imiter les parents les soirs de concerts, Didier a proposé aux Krakakids d’appeler les artistes en criant très fort ! Ce qui fut concluant !

Les 4 musiciens de Jesse Stride entrèrent en scène… les sons de la contrebasse, du banjo et de la guitare plongèrent le Krakatoa dans ces paysages poussiéreux dignes d’un vieux western…la voix d’Alice, la chanteuse, guidait les Krakakids dans l’aventure de Jesse et Molly.

Certains enfants dansaient, d’autres imitaient la guitare, quelques enfants plus grands suivaient attentivement l’histoire des deux personnages… à la fin du concert, en guise de rappel, les musiciens sont venus jouer dans le public, au milieu des enfants qui se rapprochaient, les yeux ébahis… Et le traditionnel échange en bord de concert fut riche ! Tous les instruments furent présentés, certains Krakakids se demandaient quand était né le groupe, pourquoi ils avaient choisi de faire de la musique… et Alice conclut ce dialogue en invitant les enfants à “faire de leurs rêves la vraie vie”…

Les musiciens racontent :

“Quel bonheur d’apercevoir des pupilles rondes collées au bord de la scène, leurs visages dépassant à peine celle-ci. Jesse Stride est heureux et fier d’avoir pu raconter son histoire à un public guettant les péripéties de cette aventure.
Les musiciens s’y croyaient autant que le public, le temps d’un instant nous sommes partis voyager au 19e siècle. Lorsque nous avons créé Jesse Stride nous pensions à partager cette aventure avec un public familial, comme une pause dans le temps. Le Krakatoa nous a permis de réaliser cela, et nous aimerions énormément continuer à jouer et intervenir dans ces propositions de médiations. Car il est très important pour nous de partager une culture musicale qui s’imprègne d’un passé historique , par l’histoire que nous racontons en chansons et aussi par les instruments qui se trouvent sur scène. Un grand merci à ces enfants qui, nous l’espérons, ont pris goût à cette aventure, aux parents, qui permettent à leurs enfants de découvrir tôt des artistes, des histoires et à nourrir leur curiosité, et aux organisateurs, sans qui tout cela ne serait possible. Vous l’aurez compris ce fût un échange savoureux et convivial.”

THE BIG TAKEOVER : BURNING HEADS + Le Peuple de l’Herbe + Brain Damage 31.10.19 au Krakatoa

JEU 31.10 – 19 h 30

Krakatoa Transrock présente : 

 

The Big Takeover, ou quand trois univers rentre en collision pour incarner avec fracas le chaînon manquant reliant le punk-rock au reggae. Rendez-vous sur scène pour un big bang supersonique, à grand renfort de basses, de breakbeats et de distorsions.

 

BURNING HEADS (Punk Rock / US)

Groupe emblématique du hardcore punk français, Burning Heads sévit depuis le début les années 1990. Fort d’une réputation internationale avec les albums Dive (1994), Escape (1999) et Opposite (2001), le groupe passe dans l’autoproduction sans perdre un public fidèle à son style brut et efficace. Après un détour par le dub, l’album Spread the Firerevient au rock punk en 2009, suivi par le bien-nommé Hear This en 2011.

 

LE PEUPLE DE L’HERBE (Hip-Hop / France) 

Depuis 1997, Le Peuple de l’Herbe défend sa cause sur les scènes de France et de Navarre. 8 albums, 800 concerts au compteur et toujours cette même passion qui les anime. Leur logo, ce boxer avec une feuille dans la gueule, est un symbole pour beaucoup, une habitude pour certains, mais reste toujours aussi percutant pour la majorité.

 

BRAIN DAMAGE (Dub / France)

Avec la réalisation de 14 albums et plus de 700 concerts, Martin Nathan est considéré comme l’un des fondateurs de la scène dub en France, il y crée dès 1999 l’un des premiers live machine du genre, influençant toute une génération d’artistes, se réclamant de son héritage. Brain Damage n’exclue aucune prise de risque, toujours à contre-courant, plus que jamais défricheur et paradoxalement fédérateur. Il s’agit bien ici d’une marque de fabrique, un secret de longévité !

Tarifs : CE & carte OH OUI : 19€ / Préventes : 21€ / Guichet : 24€

Infos / résas : https://www.krakatoa.org/evenements/the-big-takeover-burning-heads-le-peuple-de-lherbe-brain-damage/

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/857776861230610/

 

Bio The Big Takeover / Bio Burning Heads / Bio LPDH / Bio Brain Damage

Communiqué de presse

LAST TRAIN + Ivan & The Parazol + Thé Vanille

JEU 24.10 – 19 h 30

Krakatoa Transrock présente : 

 

LAST TRAIN (Rock/ France)

Des yeux qui n’en finissent plus de sonder le calendrier, des talons qui frappent le sol frénétiquement et des guitares qui réclament leur libération du studio. Autant de signes qui trahissent l’impatience féroce de ceux qui n’ont connu que la route pendant trois ans et 350 concerts à travers la France, l’Asie ou les États-Unis. Last Train s’est construit sur scène, s’est façonné́ au rythme enragé des tournées et a signé́ le premier chapitre de son histoire, « Weathering », entre deux aires d’autoroutes. « The Big Picture », qui sortira à l’aube de l’automne 2019, est une fresque de paysages et d’espaces qui n’ont que faire des limites et des frontières. Mais cet album est aussi celui de l’intime, une exploration en profondeur, une confession. Et de l’introspection naît la mélancolie, la fureur et le frisson.

 

IVAN & THE PARAZOL (Rock / Hongrie)

L’histoire d’Ivan & The Parazol est de celle qu’on lit dans les livres traitant de l’histoire du rock. Une rencontre officielle sur les bancs de l’école de musique de Budapest, une rencontre officieuse dans les caves rock de la ville… Ils se font remarquer en première partie de Deep Purple ou Rival Sons (en Allemagne, Pologne, Pays-Bas, France), à Eurosonic, Reeperbahn, au Sziget ou au célèbre SXSW (où ils joueront d’ailleurs deux fois). 3 albums et des centaines de concerts sold out plus tard, le doute n’est plus possible : la Hongrie mérite sa place sur la carte du rock, et Ivan & The Parazol est là pour nous le rappeler. Travaillé  au côté de Wil Anspach (Muse, Red Hot Chili Peppers,…), leur nouvel album “Exotic Post Traumatic” sortira le 22 mars.

 

THÉ VANILLE (Rock / Fr)

Thé Vanille, c’est un peu un « supergroupe » tourangeau réunissant Nasta- sia (Boys In Lillies), Valentin (Mopa, Yuba) et Théo (Pince, Yuba). Né il y a qua- siment deux ans, le groupe a réussi à se faire remarquer sans même avoir d’enregistrement, se faisant connaître surtout par l’énergie de leurs presta- tions scéniques remarquées, entre le Printemps de Bourges, Le Festival Les Femmes S’en Mêlent et autres escales exotiques comme le Festival Aucard de Tours, Terres du Son ou une belle tournée hivernale entre la Suisse et l’Italie !

 

Tarifs : CE & carte OH OUI : 17€ / Préventes : 19€ / Guichet : 22€

Infos / résas : https://www.krakatoa.org/evenements/last-train-ivan-the-parazol-the-vanille/

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/2279342365659601/

 

Last Train Bio / Ivan & The Parazol Bio / Thé Vanille Bio

Communiqué de presse

SHANNON WRIGHTS (PIANO SOLO) + Tiny Ruins (Solo) 22.10.19 au Krakatoa

MAR 22.10 – 19 h 30

Krakatoa Transrock présente : 

 

SHANNON WRIGHT (Rock / US)

Depuis le début des années 2000, la songwriteuse américaine Shannon Wright sort à coeur ouvert des albums magnifiques et libres, certains étant devenus des classiques indie-rock, toutes générations confondues. Une personnalité attachante qui se déploie sur scène avec une intensité hors du commun, portée par une rage explosive ou plus contenue.

Après avoir composé la bande originale officielle du dernier film de Guillaume Nicloux (Festival de Cannes 2018), Shannon Wright revient au Krakatoa avec son nouvel album, Providence, sorti fin septembre sur le label bordelais Vicious Circle Records. Avec Providence, l’américaine sort l’album qui l’attendait toute sa vie. Un album joué intégralement au piano, instrument pour la première fois investi en unique allié à sa voix. C’est sans aucune autre protection et sous forme de poèmes que Shannon Wright déclame avec toute la puissance émotive qu’on lui connait un recueil d’histoires très touchantes et personnelles.

 

TINY RUINS Solo (Indie Folk / NZ) 

Seule sur scène, avec sa voix et ses machines, Philémone porte haut les couleurs d’une pop percutante. Entre chanson et spoken word, cette jeune artiste à fleur de peau soigne des textes incisifs, lucides et pleins de vie, entre balades poético-cyniques et hymnes rythmés, elle multiplie les explorations sonores électroniques et vocales pour créer un univers unique, à la croisée des mondes et furieusement actuel.

 

Tarifs : CE & carte OH OUI : 16€ / Préventes : 18€ / Guichet : 21€

Infos / résashttps://www.krakatoa.org/evenements/shannon-wright-piano-solo-tiny-ruins-solo/

Événement Facebookhttps://www.facebook.com/events/386993665260990/

Shannon Wright bio / Tiny Ruins bio

Communiqué de presse

Dossier de presse Tiny Ruins

Shannon Wright 1 © Jason Maris - 72 DPI WEB

PÉPITE + Philémone + Sahara 19.11.19 au Krakatoa

SAM 19.10 – 19 h 30

Krakatoa Transrock présente : 

 

PÉPITE

Pépite est une aventure à deux, une rencontre en 2009 entre Edouard et Thomas au détour d’une plage. Leur musique est aussi une rencontre, une collision entre la chanson française, l’Amérique et la Jamaïque. Des choeurs, des nouveaux sons, des couleurs flottantes, des allusions à double fond, des envols lentement prémédités… Aujourd’hui, après deux EP remarqués, leur premier album Virages confirme la richesse de leur pop. Une pop qui navigue quelque part entre des états opposés, sans toujours révéler explicitement si elle jubile ou si elle console, ou les deux à la fois.

 

PHILÉMONE

Seule sur scène, avec sa voix et ses machines, Philémone porte haut les couleurs d’une pop percutante. Entre chanson et spoken word, cette jeune artiste à fleur de peau soigne des textes incisifs, lucides et pleins de vie, entre balades poético-cyniques et hymnes rythmés, elle multiplie les explorations sonores électroniques et vocales pour créer un univers unique, à la croisée des mondes et furieusement actuel.

 

SAHARA 

Blondine est à la guitare, Jérémy à la basse et leurs deux voix se répondent… C’est sur leur premier album Colibris qu’ils imposent leur héritage : chanson poétique alambiquée, parfois rock et psyché… Loin d’être résumé à leur passion l’un pour l’autre, Sahara s’apparente à une vaste étendue d’expériences sonores d’où nous ne pourrions résumer les influences qu’en mille et une nuits.

Sahara est accompagné par la Pépinière du Krakatoa.

 

Tarifs : CE & carte OH OUI : 17€ / Préventes : 19€ / Guichet : 22€

Infos / résas : https://www.krakatoa.org/evenements/pepite/

Événement facebook : https://m.facebook.com/events/1372602162882849?

 

Pépite bio / Philémone bio / Sahara bio

Communiqué de presse

3. PEPITE — « Virages » LP 2019 _ crédit Antoine Henault

Bulles Musicales à la Maternité avec Perrine Fifadji & Yori Moy

Le mardi 15 octobre 2019, nous étions de retour à la Maternité Aliénor D’Aquitaine pour une déambulation musicale et dansée auprès des soignants, familles et tout jeunes bébés !

C’était Mardi après-midi et c’était très beau !
Danser, rire, chanter !

Danser, rire, chanter !

La toujours talentueuse Perrine Fifadji était au cœur des services du pôle maternité dans le cadre de notre toujours inspirant partenariat avec le service culture du CHU de Bordeaux. Accompagnée par Yori Moy à la guitare et aux percussions, Perrine a parsemé les services de la maternité de belles mélodies, chansons et pas de danse… pour une rencontre en musique, un autre dialogue avec les tout-petits et ceux qui les accompagnent…

Un moment doux, poétique et joyeux, d’une grande sensibilité, partagé avec les tout nouveaux nés ( quelques heures pour certains!), parents, familles et soignants …merci à tous pour ce bel et généreux accueil ! 

Quelques heures après le passage des musiciens, deux tout nouveaux parents ont même partagé ces jolis mots avec Perrine :

” Merci pour ce merveilleux moment à la Maternité. Votre voix est douce et ensoleillée, pleine de bonheur et d’amour. Merci pour ce premier concert pour notre petit Marceau, après seulement 1 jour sur terre… C’est dit avec le cœur ! Laure et Guillaume, les parents du petit Marceau”

 

Chanter en chuchotis… ce qui sera peut-être une madeleine de Proust musicale


 

Le CHU de Bordeaux et le Krakatoa liés depuis de nombreuses années …

La direction de la communication et de la culture du CHU de Bordeaux et le KRAKATOA construisent ensemble, dans le cadre du dispositif « Culture et Santé », des rendez-vous autour de la musique et de la création artistique, au cœur des services, dans divers pôles du CHU. Ces belles propositions sont encadrées par des musiciens professionnels et les médiatrices culturelles. Le personnel soignant est également pleinement associé à la construction de ces bulles musicales.

 

Ré-écouter Perrine Fifadji : http://bit.ly/2J0BAUp

Déambulations et des bulles musicales au CFXM avec Joe et Agnès Doherty

Mardi 24 septembre, un vent d’Irlande a parcouru quelques couloirs et chambres du Centre François-Xavier Michelet du CHU de Bordeaux

Les médiatrices culturelles du CHU de Bordeaux et du Krakatoa ont accompagné les musiciens Joe & Agnès Doherty et leurs jolies ballades irlandaises dans l’unité des brûlés. L’équipe soignante, les patients et les accompagnants ont fait un bel accueil à cette joyeuse équipe artistique !

Dans les couloirs des soins continus, Joe & Agnès ont partagé quelques unes de leurs chansons. La contrebasse, la mandoline, le violon ont libéré de jolies notes… Les portes des chambres se sont peu à peu ouvertes, et quelques patients se sont rassemblés dans les couloirs, certains soignants agrémentaient même leurs soins de petits pas de danse, d’autres observaient tendrement la musique parcourir le service et ses habitants ponctuels..

Les musiciens ont livré aussi quelques douces chansons irlandaises au chevet des patients en réanimation et en bord de chambres… Le violon et la mandoline laissant place à la douceur de la flûte et ses airs nostalgiques et poétiques.

Le CHU de Bordeaux et le Krakatoa liés depuis de nombreuses années …

La direction de la communication et de la culture du CHU de Bordeaux et le KRAKATOA construisent ensemble, dans le cadre du dispositif « Culture et Santé », des rendez-vous autour de la musique et de la création artistique, au cœur des services, dans divers pôles du CHU. Ces belles propositions sont encadrées par des musiciens professionnels et les médiatrices culturelles. Le personnel soignant est également pleinement associé à la construction de ces bulles musicales.

Nous invitons à découvrir tous les projets de médiation culturelle menés par le CHU de Bordeaux sur leur site internet : https://www.chu-bordeaux.fr/CHU-de-Bordeaux/Projets-et-strat%C3%A9gies/La-culture-au-CHU-de-Bordeaux/Actualit%C3%A9s-culture-CHU-de-Bordeaux/

Merci à Joe et Agnès Doherty pour leur douce générosité !