©Jonathan Buso 72 dpi

OBSIMO

Electro 

Depuis maintenant 3 ans, Obsimo étoffe un univers électronique lumineux où se mêlent des voix véhémentes, des synthés lancinants et des guitares éthérés. Sa musique a la qualité de nous plonger autant dans l’univers du rêve que dans un sentiment d’énergie, de puissance très palpable par sa nature electro/dance. Obsimo arrive donc à arrêter le temps pour nous entraîner dans un voyage intense.

Actu

Composé de 7 titre, ADDICTION est sorti le 17 mai 2019 chez SHLO Music.

Concerts

06/06 – Afterwork Musicalarue – Rock school Barbey, Bordeaux
19/06 - Release Party – Iboat, Bordeaux

Video

Musique

Presse

Lofizine

“Aujourd’hui coup d’oeil sur une perle bordelaise aux effluves jeunes et DIY. Obsimo, de son vrai nom Andrei, affirme d’ores et déjà une présence marquée dans des soirées à foules passionnées où musique électronique rime avec renouveau et fraicheur. Maître de sa guitare il agite, au milieu de synthétiseurs et de contrôleurs, des notes pures, minimalistes et percutantes comme autant d’uppercuts. Dans un style sombre et résonnant, l’artiste témoigne d’influences indiscutables allant de Moderat à Rone en passant par Weval. Et ce n’est pas sans bonne intuition que son inspiration s’affole et se libère pour laisser s’échapper un psychédélisme caverneux qui vient dédicacer les oreilles de chacun. Entre chaleur et humidité, sa musique transcende les ambiances pour passer de l’obscure à la lumière. Aussi, le voilà pour nous, en chair et en notes, ancrés dans des styles divers qui ne l’effraient pas.”

Oodar magazine

“Pour cette nouvelle saison 2018, le créateur du très beau titre «Faceless» imagé et clippé dans un univers glacial, caverneux voir nirvanesque par Cocobird – Antonin Sohier nous a envoyé du haut de ses 20 bougies une sorte de notes bien glacées, sur des rythmiques minimales et récidivant que la douceur de voie nommée Imani Griffon a su introduire sur «Larme» disponible sur le nouvel EP prouvant qu’il soit bien décidé à faire parler ses instruments.”

Tsugi

“Obsimo est un nouveau venu dans la galaxie des musiciens qui aiment déconnecter leurs machines des styles prédéfinis. Inspiré par Moderat ou Rone, le garçon n’avait sorti jusqu’à présent qu’un EP en 2016, Lucide. Ce second disque sent bon, rend la peau douce et améliore l’humeur. On promet le producteur à un chouette avenir musical.”

 

Liens