bosuqet-classe-couv

Retour sur le parcours Muzikzak

Dans le cadre des journées Muzikzak, deux classes de primaire ont participé à un parcours de découverte et de création artistique.


C’est avec enthousiasme que l’artiste musicien Gregory Desgranges et les médiatrices du Krakatoa ont été accueillis par les élèves dans leur établissement lors d’une première journée de rencontre, d’échange et de création ! En matinée, les élèves sont invités à découvrir les instruments, les esthétiques musicales et a échanger autour de la musique. Durant l’après midi, nous proposons aux enfants d’écrire une chanson en ajoutant leurs mots sur une musique originale créée par le musicien.



Ce sont d’abord les élèves de CM1 et CM2 de l’école Arc en Ciel de Bruges qui nous ont fait une jolie place dans leur salle de classe.

Après avoir fait connaissance avec Gregory, la classe nous présente la thématique choisie en amont, « les  routes ». L’inspiration des élèves est en effervescence, le tableau blanc se rempli rapidement de mots… Petit à petit les enfants semble emprunter d’autres chemins et explorer d’autres sentiers…

au milieu des mots qui s’accumulent, un en particulier intrigue les musiciens en herbe: « éphémère »…

En échangeant autour de la signification et de la portée de ce mot, l’angle de la chanson se dessine petit à petit, puis les paroles se précisent… En énumérant les choses les plus folles que pourrait faire un papillon qui n’a qu’une seule journée de vie – comme gravir le Kilimandjaro, ou sauter à l’élastique sur une toile d’araignée – les enfants ont écrit une belle fable dont la morale est la suivante : il faut profiter de la vie à chaque instant !



Grégory a même signé des autographes pour toute la classe des Bosquets

Grégory a même signé des autographes pour toute la classe des Bosquets

A Mérignac, c’est la classe de CE2 et de CM1 de l’école des Bosquets qui nous a surpris avec son imagination débordante. Avec pour thématique « la différence », les élèves ont créé un dialogue entre deux personnages très différents, un triste et un joyeux. Les enfants ne manquant pas d’idée pour affiner la personnalité de chacun de ces personnages,

l’un sera donc un sportif pâtissier qui confectionne des croissants en forme de sourire et l’autre sera un marin poète remplissant de ses larmes l’océan.

Au terme de la chanson, ces deux protagonistes que tout opposent réussissent pourtant à devenir amis ! Comme une évidence, la création porte un joli message, le dialogue permet de se comprendre et se s’entendre, même chez deux personnes que tout oppose !

“Les enfants et moi sommes ravis de la journée de lundi. Ils sont très fiers de leur chanson ! Merci encore à vous trois pour cette superbe journée.” Cécile, enseignante aux Bosquets

Quelle surprise pour ces deux classes de constater qu’il est possible d’écrire une chanson en une petite journée !

Lors d’un deuxième moment de rencontre, les enfants sont invités à découvrir le Krakatoa ! En arrivant, ils découvrent tous ces noms d’artistes passés au Krakatoa qui décorent le sol… Avant de démarrer la visite, les élèves participent à un moment d’échange sur l’histoire du Krakatoa et de son histoire, en compagnie de l’équipe ils peuvent poser leurs questions concernant le fonctionnement et le projet artistique & culturel porté par une Scène de Musiques Actuelles. 

Ensuite, une visite de la salle permet à la classe d’en apprendre plus sur la technique autour du plateau et des consoles son et lumières. Il est temps de voir l’envers du décors en visitant les backstages ! Lors d’un moment privilégié, les élèves découvrent le catering. “C’est un peu la cantine du Krakatoa” remarquent certains enfants ! En découvrant les loges, la classe saisit l’importance d’avoir un espace convivial et accueillant pour les artistes qui ont un emploi du temps chargé pendant leur tournée.

Enfin, les enfants assistent à une représentation adaptée de « Blues is Roots ». Cette conférence concert créée par Gregory Desgranges et le Krakatoa retrace l’histoire des musiques actuelles du blues au rap. Interactive, les enfants revisitent lors de la conférence un work song dans toutes les esthétiques présentées.

Enthousiasmés, les enfants ne résistent pas à s’essayer à quelques pas de danses sur la scène du Krakatoa !

Pour clôturer ce deuxième temps de rencontre, un véritable groupe de musiciens s’associe à la classe pour chanter et enregistrer la chanson que les petits artistes ont écrite ! Marc, notre régisseur, place le micro au centre de la scène, les enfants se mettent en rang et doucement le silence s’installe pour un enregistrement dans les meilleures conditions possibles. Attentives et appliquées, les deux classes réussissent en quelques prises a fournir aux musiciens une version aboutie de leur chanson. Pour accompagner le joli souvenir qu’ils garderont de ces ateliers, leur réalisation leur sera remis après les derniers ajustements de Gregory !


OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Pour finir en beauté cette belle expérience musicale, les élèves de ces deux classes sont revenues au Krakatoa pour le goûter-concert du Bal Chaloupé. Bien plus qu’un moment de partage avec leur famille, ce concert fut l’occasion pour chaque enfant d’avoir une représentation concrète de tout ce qu’ils ont appris durant ce parcours !

Découvrez les créations des classes de l’école Arc en Ciel de Bruges et de l’école des Bosquets de Mérignac !


Classe de CM1-CM2, école Arc-en-ciel, Bruges

Si j’étais un éphémère ne vivant qu’une journée

Je ferais :

du saut à l’élastique sur une toile d’araignée

un saut dans un grille pain pour voir ce que ça fait

je ferais le tour du monde, des pays à explorer

pour profiter d’ mes ailes dont j’ai toujours rêvé

j’irais me promener dans les champs…

ou bien à la montagne pour profiter du temps,

je goûterais le pollen, respir’rais l’odeur des fleurs

profit’rais du moment sans regarder l’heure

 

même si le monde est éphémère

nous devons faire au mieux

Essayer d’être heureux

Avant de devenir vieux

 

Je me paierais des chaussures pour avoir de l’allure,

je ferais du shopping chez la coccinelle

je louerais une chatte qui sera très belle

je ferais du cheval ou de la formule 1

pour aller à fond la caisse

et conduire sans les mains,

je trouverais l’amour

même s’il ne dure qu’un jour.

 

même si le monde est éphémère

on doit rester joyeux

ouvrir en grand les yeux

et réaliser ses vœux

 

Le monde est éphémère

on peut faire ce que l’on veut

et attiser le feu

qui brille dans nos yeux


 

Classe de CE2-CM1, école Les Bosquets, Mérignac

 

C’est l’histoire du joyeux et du triste

En fin d’après-midi, tout juste après la pluie

Dans un parc…

Le triste cueille  les tournesols pour en faire un bouquet

Mais reçoit un ballon qui vient tout écraser

Il se relève en criant : « Qui me l’a lancé ? »

Le joyeux lui répond : « Arrête de pleurer, joue, saute et rigole et vient donc t’amuser »

Ce n’est pas du tout drôle, cesse de te moquer.

Tu vois bien que tu as détruit tout mon bouquet.

 

Au lieu de se chamailler, ils se mettent à parler

Et c’est de là qu’est née une nouvelle amitié

De la pluie, du soleil peut naître un arc-en-ciel

Cette petite étincelle peut nous donner des ailes

 

Le joyeux lui raconte que quand il sera grand,

Il sera pâtissier, il fera des croissants

En forme de sourire pour faire plaisir aux gens

Le triste lui répond : « Moi, je serai marin

J’remplirai l’océan de mes larmes, de mes chagrins

Grâce à ma mélancolie, j’écris des poésies

J’invente des merveilles, des images dorées,

De soleil couchant ou de ciel étoilé”

“Moi, les merveilles je les mange

Quand elles sont bien sucrées

Et de joie, moi aussi,

Je peux me mettre à pleurer”

 

Qu’importe les différences

L’amitié est une chance

Ne pas rester d’son côté

Sortons des préjugés